Visiter Visakhapatnam (Vizag) dans l’Andhra Pradesh en Inde 2


Dans cet article, je vous emmène à la découverte de Vizag, la Goa de la côte Est de l'Inde, et une des portes d'entrée vers l'Inde tribale du centre.

En 2012, lorsque j'ai découvert la ceinture tribale indienne du centre pour la première fois, j'ai pris un vol intérieur de Delhi à Visakhapatnam, appelée aussi Vizag.

Cette ville côtière située au nord de Chennai (Madras) est la porte d'entrée idéale pour l'Orissa et le Chhattisgarh.

Ambiance Bollywood et histoire de mariage à Visakhapatnam

J'ai eu l'immense privilège d'être hébergée par Amar, un homme d'affaires et voyageur indien.

Dès ma descente de l'avion, me voilà chaleureusement accueillie par un panneau "miss Fanny". Amar a pu m'envoyer son chauffeur  et je n'ai pas à me soucier de trouver un taxi.

Ma grande chambre magnifiquement décorée possède son propre coin terrasse donnant sur la Baie du Bengale et l'appartement ressemble à un musée rempli de fabuleuses oeuvres du monde entier.

Statue d'art Divinité indienne Krishna

 

Amar m'accueille avec une bonne bière fraîche et je me retrouve très vite plongée en plein Bollywood.

La femme d'un ami est venue nous rendre visite et c'est un vrai coup de foudre amical entre nous deux.

Sa fille aînée vit aux Etats-Unis, ce qui n'empêche que comme 80% des émigrés indiens elle souhaite voir sa mère lui trouver un époux. Peu importe qu'il soit multimillionnaire comme son père, il devra surtout être hindou et évidemment de famille respectable.

Une fois les candidats sélectionnés sur indiamatrimonial.com, une enquête poussée sera menée, les horoscopes vérifiés, une rencontre sera organisée puis rapidement viendront les fiançailles et le mariage.

Nous rions beaucoup. Cette femme pleine de vie possède cette exubérance toute indienne que j'adore. Je prends un grand plaisir à l'écouter parler si vite avec son accent hindi indéchiffrable, faire de grands gestes de la tête et des mains.

Elle m'explique que le non indien ressemble en fait au nôtre, mais en plus marqué. J'imagine naïvement qu'il me sera désormais plus facile de comprendre que n'importe quel dodelinement de la tête représente un acquiescement et trois tours de tête dans tous les sens un oui très enthousiaste. Il n'en est évidemment rien.

Nous parlons bien sûr voyage. Amar la taquine en lui disant de se joindre à moi. Elle n'en revient pas que je voyage seule dans une région si peu touristique et s'étonne de mes expériences culinaires légèrement particulières...

"Comment ? Tu as dormi par terre dans la jungle au Kérala ?" Pour elle, je suis une aventurière des temps modernes et elle montre avec enthousiasme le plaisir qu'elle éprouve elle aussi à me rencontrer. Elle aimerait que nous allions tous trois au Ladakh, qu'ils ont adoré et j'avoue que l'idée me tente bien. Peut-être un jour...

Les sites bouddhistes de Bojjannakonda et Lingalakonda, près d'Ankapalle

Le lendemain, Amar ne se sent malheureusement pas bien.

Rosie, une amie du Vénézuela qu'Amar connaît depuis six ans via internet, et moi partons visiter les sites de Bojjannakonda et Lingalakonda avec le chauffeur.

Ils se trouvent près d'Ankapalle et du village de Sankaram, dans le district de Vizag.

Situés chacun sur une colline côte à côte, ils sont entourés par les rizières et palmiers.

Paysage Inde Voyage Visakhapatnam

Paysage Inde voyage Vizag

Nous commençons par Bojjannakonda où on trouve de belles sculptures de Bouddha, des stupas et grottes à sculptures.

Au sommet, nous voyons des murs en briques rouges, manifestement les vestiges des cellules des moines.

Lingalakonda s'avère moins intéressant et préservé, avec ses petits stûpas. On y a néanmoins trouvé de nombreux trésors archéologiques : poteries, sceaux, tablettes, statuettes, pièces en or et en cuivre, etc. 

Vizag : la Goa de la côte Est

Visakhapatnam est le seul port naturel de la côte est. Elle possède également le plus vieux chantier naval.

Malgré sa population de plus de 2 millions d'habitants, elle est la 3ème ville la plus propre du pays (classement wachhta Sarvekshan de 2017).

En plus de surnom de Goa de la côte est, on la surnomme aussi la ville du destin ou le joyau de la côte est.

Après avoir déjeuner de délicieuses crevettes fraîches préparées par la cuisinière d'Amar, je profite de la magnifique terrasse et de sa vue sur la baie. J'en oublie le temps.

Amar et Rosie étant malades, la fin d'après-midi est propice à la promenade le long de la baie.

Plage Inde Voyage Visakhapatnam Vizag

J'en profite pour acheter deux kameez, les chemises indiennes colorées et très féminines, et une belle jupe longue rouge pleine de dorures.

Quelques anecdotes

Amar : "5% de la population indienne paye des impôts. J'en paye car je fais partie de la classe moyenne." Avec cinq serviteurs à la maison, qu'est ce que la classe supérieure alors ?!! Je crois qu'il faut plutôt entendre "caste". Amar dépend de celle des commerçants. Officiellement seulement, le système des castes est aboli...
Avant de prendre l'avion pour Vizag, j'ai passé une nuit à Delhi où l'accueil a été aux antipodes de celui de Vizag.

Lors d'une promenade avec mon hôte, Karan, voici ce qu'il m'a dit : "ceux-là ne sont pas de vrais Indiens. Les riches sont beaux, pas les pauvres." gloups...

Le physique de jeune premier de ce dernier était totalement occulté par son caractère superficiel. Non content de n'avoir pour seule conversation que la fête et les filles, du moins lorsqu'il voulait bien lâcher son téléphone et son ordinateur, son cousin et lui ont vainement tenté de convaincre la Brésilienne avec qui je partageais la chambre que j'avais choisi de dormir avec Karan et qu'elle devait donc dormir avec le cousin ! "tu reviens quand à Delhi ?" "heu..." J'ai fort heureusement pu me promener seule dans Old Delhi l'après-midi, où j'ai eu la chance de tomber sur de belles festivités dans un temple sikh et où j'ai pu tranquillement flâner dans les ruelles aux superbes façades anciennes.

Religion Sikh au temple Gurudwara de Delhi

La journaliste Stéphanie Langlet avec des guerriers Sikhs à Delhi

J'ai besoin de votre avis !

Lorsque je parle de mes voyages et de mon projet d'organiser des séjours personnalisés au Pays Basque pour les étrangers parlant anglais, on me demande souvent si je pourrais en organiser en Asie pour les Français qui ne parlent pas anglais.

Seriez-vous intéressés par ce type de séjour si, par exemple, je vous faisais découvrir en petit groupe la culture tribale du Chhattisgarh ou du Telangana, mes deux états de prédilection ?

Qu'attendriez-vous d'un tel voyage ?

Pour conclure

Amar voulait nous emmener dans un endroit splendide pour le coucher du soleil, à proximité de Visakhapatnam.

Nous n'avons malheureusement pas pu nous y rendre puisqu'il était toujours souffrant et je ne me souviens plus du nom.

J'ai poursuivi mon voyage par le train, avec pour premier arrêt Padua, dans la vallée de l'Araku.

 

Avez-vous déjà visité Vizag ? Qu'avez-vous pensé de cette ville et de ses environs ?

Avez-vous aimé cette première partie de mon récit de voyage en Orissa et Chhattisgarh ou préférez-vous davantage d'informations pratiques pour préparer vos prochains voyages ?

Mes compagnons de voyage indispensables 😉

Stephanie Langlet est blogueuse voyage et YouTubeuse depuis 2002.

Passionnée par les cultures et festivals traditionnels, elle décide en 2012 de se spécialiser dans leur promotion et en 2016 elle crée ses deux nouveaux blogs Travels France et Tribus et Minorités pour remplacer Amatu Artea.

A travers ses rencontres en Asie, elle vous emmène à la découverte des cultures les plus traditionnelles.

Du plus long festival du Monde, Bastar Dussehra, au pays où les morts marchent pour rentrer chez eux, le pays Toraja, vous découvrirez des peuples qui ont su préserver leurs croyances et traditions.

Grâce à Tribus et Minorités, vous pourrez vous aussi organiser facilement votre prochain voyage à la découverte des peuples du Monde.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Visiter Visakhapatnam (Vizag) dans l’Andhra Pradesh en Inde

  • SOUMAHORO

    BONJOUR STEPHANIE J AVOUE QUE MOI J AI VRAIMENT ADORE CE QUE J AI VU MAIS MALHEUREUSEMENT POUR MOI J AI JAMAIS EFFECTUE MON VOYAGE EN DEHORS DE MON PAYS LA COTE D IVOIRE MAIS SA SERAIS UN REEL PLAISIR POUR MOI DE FAIRE COMME TOI PLUTARD QUAND JE LE POURRAIS. A BIENTOT

    • Stephanie Langlet Auteur de l’article

      Bonjour Sarah, et merci pour ton gentil commentaire 🙂 J’espère que tu auras bientôt l’occasion de voyager en dehors de ton pays. J’imagine qu’en Côte d’Ivoire tu dois cotoyer d’intéressantes traditions et des paysages si différents d’ici et de l’Asie. Je ne connais que le Maroc et l’Egypte, et ce sont des pays que j’ai beaucoup aimé et où je retournerais avec plaisir. A très bientôt.